Comment se souvient-on des attentats ?

Blessés, familles, pompiers, médecins, policiers, riverains ou habitants de différentes villes de France... Mille volontaires vont participer pendant dix ans à une enquête sur le souvenir traumatique des attentats du 13 novembre2015, dans le cadre d’un programme de recherche porté par le CNRS, l’Inserm et HéSam Université. Neuropsychologues,sociologues,historiens, linguistes, psychopathologues analyseront les témoignages. Il s’agit de la plus importante enquête pluridisciplinaire autour de la mémoire collective et individuelle du souvenir traumatique.
Plus d’infos sur inserm.fr
(Véronique Couzinou)

Source : Dimanche Ouest France