x

Le programme

Les attentats du 13 novembre 2015 et les événements du 18 novembre à Saint-Denis ont été traumatisants pour les victimes, leurs proches, mais aussi l’ensemble de la société française. La communauté des chercheurs se mobilise pour comprendre les phénomènes qui sont à l’œuvre aujourd’hui.

13-Novembre est un programme de recherche transdisciplinaire qui se déroulera sur 12 ans. Son objectif est d’étudier la construction et l’évolution de la mémoire après les attentats du 13 novembre 2015, et en particulier l’articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective.

En pratique

Des médiateurs, des enquêteurs et des chercheurs vont recueillir puis analyser les témoignages d’un groupe de 1000 personnes volontaires, au cours de quatre campagnes d’entretiens filmés réparties sur 10 ans. Les mêmes personnes seront interrogées à quatre reprises.

Ces témoignages individuels seront mis en perspective avec les traces de la mémoire collective telle qu’elle se construit au fil des années : les journaux télévisés et radiodiffusés, les articles de presse, les réactions sur réseaux sociaux, les textes et les images des commémorations…

De plus, pour comprendre quels sont les effets d’un événement traumatique sur les structures et le fonctionnement du cerveau, les chercheurs étudieront les marqueurs neurobiologiques de la résilience au traumatisme chez un sous-groupe de 180 personnes.

Enjeux

La mémoire est un élément essentiel de la construction de l’identité individuelle comme de l’identité collective. En ce sens, la mémoire des attentats du 13 novembre participe et participera à façonner la société de demain. C’est le rôle de la recherche scientifique d’analyser ces phénomènes pour nous permettre de mieux les comprendre et mieux les appréhender.

Il s’agit également de conserver et de transmettre la mémoire des attentats du 13 novembre. C’est une forme d’engagement de la part de la communauté scientifique envers les citoyens.

Dates clés

Un programme transdisciplinaire

La transdisciplinarité est essentielle pour comprendre la complexité et l’importance de la mémoire aux plans individuel et collectif ainsi que ses changements, dans une société disposant de moyens de communication amplifiés. L’ambition de ce projet est de construire ensemble des objets de recherche commun, avec les chercheurs de dix disciplines.

En savoir plus sur les partenaires du programme