x

Médias

150 articles
Francis Eustache : étudier la mémoire des attentats - Euronews
Francis Eustache : étudier la mémoire des attentats
4 mai 2017

Euronews - Francis Eustache est neuropsychologue, et co-dirige avec l’historien Denis Peschanski, le programme “13 Novembre”. Une étude mutlidisplinaire sans précéddent, qui doit s‘étendre sur douze années. Objectif: comprendre l’impact des attentats qui se sont déroulés le 13 Novembre 2015 à Paris, sur la mémoire individuelle et collective. Nous l’avons rencontré dans son laboratoire de Caen. Il livre quelques explications sur la démarche et les objectifs de ce programme, au micro de Valérie Gauriat

Se souvenir du 13 Novembre
9 décembre 2016

La Gazette - “Mémoire et histoire” par Denis Peschanski, jeudi 8 décembre à 10h30 dans le cadre du colloque international “Mémoires et manuels scolaires”, les 8 et 9 décembre à Pierresvives.

Face aux attentats, la recherche s’intensifie - La Dépêche
Face aux attentats, la recherche s’intensifie
2 décembre 2016

La Dépêche - Contre le terrorisme, la recherche a son mot à dire. Et le CNRS en est la preuve. En lançant un appel à projets massivement suivi après les attentats de Paris puis de Nice, l’organisme développe des travaux dans divers disciplines pour tenter de comprendre mais aussi de prévenir. Bilan d’une année d’actions.

Programme 13-Novembre : de l'émotion à la donnée - CNRS Le Journal
Programme 13-Novembre : de l'émotion à la donnée
1 décembre 2016

CNRS Le Journal - Grâce aux témoignages de 1 000 personnes, le grand programme de recherche 13-Novembre étudie comment se construit la mémoire des attentats de novembre 2015. La récolte de l’information se fait au cœur des émotions, de souvenirs intenses, de cauchemars. Comment transformer ces témoignages en données qui pourront ensuite être analysées par la communauté scientifique ?

Comment se construit la mémoire individuelle et collective du 13 novembre ? - RFI - Autour de la question
Comment se construit la mémoire individuelle et collective du 13 novembre ?
30 novembre 2016

RFI - Autour de la question - Nos invités du jour, l'historien Denis Peschanski et le chercheur en neurospychologie Francis Eustache, s'interrogeront autour de la question suivante : « Comment se construit la mémoire individuelle et collective du 13 novembre ? »

Comment avez-vous appris les attentats du 13-Novembre?
14 novembre 2016

La Voix du Nord - Quelles images, quels mots, sons, objets, traumatismes reste et restera-t-il du 13-Novembre dans nos mémoires ? Mille témoins vont être suivis un an, deux ans, cinq et dix ans après pour mieux comprendre comment se construisent nos mémoires individuelle et collective, et, en filigrane, le récit de notre Histoire.

13 novembre : où en sont les sciences sociales ?
14 novembre 2016

France Culture - Pour en parler, la Grande Table reçoit Michel Wieviorka, sociologue, directeur d’études à l’EHESS, administrateur de la Fondation Maison des sciences de l’homme et Alain Fuchs, président du CNRS.

Attentats du 13 novembre : les archives de la douleur
14 novembre 2016

France 3 Poitou-Charentes - Aux Archives de Paris sont conservés les hommages rendus aux victimes des attentats qui ont frappé la capitale il y a un an. Ces mots et dessins, collectés sur les lieux des commémorations, constituent une mine d’or pour les historiens qui travaillent sur le 13 novembre 2015.

Du jamais-vu
14 novembre 2016

La Voix du Nord - Jamais au monde une enquête comme celle baptisée « 13-Novembre » n’a été menée. Après les attentats du 11 septembre 2001, un psychologue américain, William Hirst, recueille environ 3 000 témoignages de personnes ayant vécu les événements, un mois, un an, trois ans, cinq et dix ans après. Mais son travail est avant tout psychologique et les personnes interrogées, par écrit, ne sont pas forcément les mêmes.

Un an après le 13 novembre : traumatismes et reconstructions - Journal international de Médecine
Un an après le 13 novembre : traumatismes et reconstructions
14 novembre 2016

Journal International de Médecine - Paris, le lundi 14 novembre 2016 – La France a vécu hier au rythme des commémorations. Le dimanche de novembre s’est figé à l’évocation des 130 personnes mortes il y a un an, fauchées par la barbarie du terrorisme un soir de fête.