Actualités

REPORT A UNE DATE ULTERIEURE - Seance 6 du seminaire mensuel MATRICE Programme 13-Novembre et Ina

Séance 31 mars 2020, 16h-18h,  Séminaire mensuel Matrice-INA-Programme 13-Novembre. 

Henry ROUSSO (CNRS), « Vers un Musée des sociétés démocratiques au défi du terrorisme ».

Pour patienter, nous vous invitons à prendre connaissance du rapport de la Mission de préfiguration présidée par Henry ROUSSO. Ce rapport a été remis le 10 mars 2020 au Président de la République et au Premier Ministre. Il s'intitule: « Le Musée-Mémorial des sociétés face au terrorisme » .

 

Créer un musée-mémorial rendant hommage aux victimes du terrorisme est un engagement présidentiel pris le 19 septembre 2018 sur proposition du Comité mémoriel mis en place par la garde des Sceaux, ministre de la justice, à la demande du Président de la République.

Le Comité mémoriel assignait au futur musée-mémorial la mission de « rendre compte de la façon dont les sociétés démocratiques affrontent l’épreuve du terrorisme, car ce n’est pas tant du terrorisme qu’il s’agit de faire musée que du défi qu’il représente pour la démocratie et la façon dont elle le relève ». 

Pour ce faire, le Premier ministre a confié à l’historien Henry Rousso, directeur de recherche au CNRS et connu pour ses travaux sur la mémoire collective, la présidence d’une mission de préfiguration composée de 16 personnalités aux expériences et responsabilités diversifiées.

Remis le 10 mars 2020 au Président de la République, ce rapport préconise que le futur musée-mémorial remplisse trois fonctions : être un lieu d’hommage et de recueillement, mais également un musée d’histoire et de société, un lieu de transmission sociale, pédagogique, culturelle et scientifique (…) .

Source: Ministère de la Justice, Délégation Interministérielle d’Aide aux Victimes

http://www.justice.gouv.fr/delegation-interministerielle-daide-aux-victimes-12894/le-musee-memorial-des-societes-face-au-terrorisme-32985.html

Les Doctoriales du Programme 13-Novembre

Hors norme, le Programme de recherche 13-Novembre mobilise des disciplines allant des neurosciences à l’histoire et la sociologie, du droit à l’informatique, de l’analyse statistique de vocabulaire à l’épidémiologie et à l’éthique. Or, grâce au soutien de nombreuses institutions, quatorze thèses de doctorat ont été lancées, dont deux soutenues, trois post-doctorats ont été financés dans ces disciplines si différentes.
Les 12 et 13 mars 2020, ces jeunes chercheurs seront réunis à Caen pour discuter, ensemble, de leurs travaux, de leurs méthodes à la fois si différentes et si complémentaires et de leurs premiers résultats. Ce sont les recherches de demain qui se construisent aujourd’hui. Avec, déjà, des résultats majeurs, comme le montrent les premières publications internationales dans les prestigieuses revues : « Science » et « The Journal of Psychiatric Research ».
Le Programme 13-Novembre est piloté par le CNRS, l’Inserm et HESAM Université ; 31 partenaires sont associés. Le financement principal vient du Secrétariat Général Pour l’Investissement, via l’Agence Nationale de la Recherche, avec une aide très significative de la région Normandie et de la région Île-de-France.

Programme complet

Communiqué de presse

Conférence de Presse - Stress post-traumatique : nouvelles pistes pour comprendre la résilience au trauma

Les attentats de Paris et Saint-Denis, le 13 novembre 2015, ont laissé des marques durables, non seulement sur les survivants et leurs proches, mais aussi sur la société française dans son ensemble. Vaste programme de recherche transdisciplinaire, le projet 13-Novembre est codirigé par le neuropsychologue Francis Eustache, directeur du laboratoire Inserm Neuropsychologie et imagerie de la mémoire humaine (Inserm/Université de Caen Normandie/École pratique des hautes études/CHU Caen/GIP Cyceron), et l’historien Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS. L’objectif : étudier la construction et l’évolution de la mémoire, individuelle et collective, de ces événements traumatiques, mais également mieux comprendre les facteurs protégeant les individus du stress post-traumatique. Dans ce cadre, une étude d’imagerie cérébrale intitulée Remember, dont l’Inserm est promoteur, s’intéresse aux réseaux cérébraux impliqués dans le trouble de stress posttraumatique (TSPT). Des travaux qui donnent lieu à une publication dans la revue Science, le 14 février 2020. Dirigée par le chercheur Inserm Pierre Gagnepain, cette étude montre que la résurgence intempestive des images et pensées intrusives chez les patients atteints de stress post-traumatique, longtemps attribuée à une défaillance de la mémoire, serait également liée à un dysfonctionnement des réseaux cérébraux qui la contrôlent. Ces résultats permettent d’identifier de nouvelles pistes de traitement.

source: http://www.cnrs.fr/fr/stress-post-traumatique-nouvelles-pistes-pour-comprendre-la-resilience-au-trauma

dossier de presse CNRS

Accueil

Porteurs du programme

Porté par le CNRS et l'Inserm pour le volet scientifique et par HESAM Université pour le volet administratif, le programme « 13-Novembre » est financé par l'Agence nationale de la recherche (ANR) dans le cadre du Programme Investissements d'Avenir (PIA). Il rassemble 57 partenaires et soutiens.

Tous les partenaires

Haut de page